Histoire

Visions - Fabriqué en Allemagne et en Suisse

Après la reprise de l’activité Pétrole et Stationnement de VDO Kienzle en Allemagne par Hectronic en 1996, la création d’une succursale en France devenait une évidence et une exigence stratégique.

Courant

Hectronic Schweiz AG à Brugg est dédiée à la commercialisation et au service après-vente de nos solutions en Suisse. En tant qu’interlocuteurs directs et compétents, notre équipe d’une trentaine de collaborateurs et de collaboratrices se tient au service de nos clients.

2014

Suite à sa création, la Hectronic Vertriebs- & Service SARL, dont le siège se situe à Oberhausen, élargit sa présence en Allemagne de manière considérable : création d’une filiale à Brème. Ces deux sites nous permettent de couvrir toute la zone nord-ouest de l’Allemagne.

2013

Création de la Hectronic Vertriebs- & Service SARL à Oberhausen. Reprise des activités de commercialisation et de support du fournisseur de stations-service Bennett & Sauser à Solothurn/Suisse.

2010

Hectronic renforce son réseau mondial de commerce et de services en créant une nouvelle filiale à Chesapeake/Etats Unis. Le marché américain de guichets automatiques de parkings est le plus porteur et offre un potentiel de croissance considérable.

2009

Hectronic reprend l’entreprise EDV SOS SARL, spécialisée dans les systèmes de caisse, située à Hörsching en Autriche.

2006

Lors d’une grande soirée festive en janvier 2006 à Bonndorf, Hectronic célèbre l’arrivé de son nouveau directeur et les dix ans du fusionnement des entreprises.

2005

Les solutions intelligentes des systèmes de parking et de ravitaillement de carburants de Hectronic s’affirment sur le marché. La qualité et l’esprit innovateur des produits Hectronic en font le leader du marché dans les deux branches. Création d’une nouvelle filiale à Bangalore en Inde. Fin 2005, Stefan Forster, reprend le poste de directeur général de son père, Ernst Forster.

2000

Lors de la reprise d’une partie du groupe par une petite entreprise étrangère, le groupe fraîchement restructuré doit faire face à un certain nombre de différends. Durant la reconsolidation de l’entreprise, de nouveaux produits sont développés. Grâce au changement de certains partenaires et par le biais de filiales indépendantes, Hectronic est prête à conquérir de nouveaux marchés.

La création de la filiale Hectronic à Czestochowa en Pologne a lieu le 15 février 2000 avec la participation de Messieurs Tomasz Gabrys, Darius Kostrzewa et Jacek Wojtasik en tant qu’actionnaires minoritaires.

En coopération avec Monsieur Sylvain Duverger en tant qu’actionnaire minoritaire, la filiale Hectronic France Sarl est créée à Paris à peine quelques mois plus tard.

1999

Fin de la production à Brugg en Suisse et transfert à Bonndorf. Seuls l’équipe commerciale et le service après-vente sont maintenus en Suisse.

1996

Alors qu’Hectronic continue à se développer, Mannesmann-Kienzle et, peu de temps après, VDO-Kienzle se retrouvent en situation délicate. La situation économique ne s’améliore pas et même l‘entreprise, pourtant forte de traditions, ne parvient guère à résister. C’est Hectronic qui reprend la ligne de production des secteurs ravitaillement de carburants et parking de Bonndorf à VDO-Kienzle.

1964

Depuis les années 60, Kienzle représente un pilier inébranlable de l’entreprise telle qu’elle existe aujourd’hui et Hectronic cherche à se développer de manière aussi robuste. Hectronic AG voit le jour en 1964 à Brugg en Suisse. Grâce au système sécurité anti-débordement et grâce à la commande de camions citernes, l’entreprise s’établit sur le marché. En équipant plus de 30000 citernes, Hectronic acquiert une position de leader en Suisse.

1950/55

L’utilisation de voitures à moteur s’établit de plus en plus dans l’Allemagne d’après-guerre. Cet engouement pour les véhicules motorisés provoque des problématiques, non seulement sur et à côté des routes, mais également en termes de capacités pour les stations-service, plus particulièrement dans les centres urbains. Kienzle, visionnaire, identifie le potentiel du marché. L’entreprise devient pionnier du secteur des stations-service. La production de calculateurs de prix et de systèmes de calcul est lancée à Isny. Rapidement, le site d’Isny s’avère trop petit et la distance avec Villingen est jugée trop importante. A ce moment, le maire et le conseil municipal offrent deux terrains industriels afin d’attirer de nouvelles entreprises à Bonndorf. Ils sont aussitôt occupés par Kienzle et Dunker. C’est alors en 1955 que Kienzle transfère la production de Isny à Bonndorf tout en lançant la fabrication d’horodateurs de stationnement sous licence. En seulement 3 ans, le nombre de personnel passe de 25 à 80 personnes.

1944/45

Peu avant la fin de la seconde guerre mondiale, la fabrication de dispositifs de commande pour le réglage de réacteurs, de moteurs diesel de sous-marins et de statoréacteurs est transférée de Villingen à Isny/Allgäu. Au début de l’occupation française, toutes les machines sont démontées et transportées en France. A Isny, dans l’Allgäu, on recommence à fabriquer des torsadeuses et des perceuses pour dentistes et pour des laboratoires dentaires. C’est la naissance de l’entreprise Kienzle Feinbau SA à Isny.

1928

Division de la Kienzle SA, fondée en 1922 par les frères Hellmut et Herbert Kienzle. Hellmut Kienzle gère désormais la fabrication de montres à Villingen et Herbert Kienzle dirige le secteur des taximètres et d’horodateurs de stationnement, l’entreprise qui deviendra plus tard la Kienzle Apparate SARL à Villingen.